Nouvelle aide au recrutement de jeunes artistes dans votre entreprise de spectacle

Un récent décret en date du 19 janvier 2017 a institué une aide financière spécialement dédié à l’embauche dans le secteur culturel. Cela vous concerne directement si vous êtes à la tête d’une entreprise de spectacle vivant par exemple. Le recrutement de jeunes artistes vous donnera accès, aux termes de ce texte, à des aides pécuniaires jusqu’à 200 000 euros ! L’expert-comptable CEA fait le point à l’attention des professionnels du spectacle vivant.

Compta-Théatre - Nouvelle aide au recrutement de jeunes artistes dans votre entreprise de spectacle

Les conditions pour bénéficier de l’aide à l’embauche de jeunes artistes diplômés

200 000 euros pour votre entreprise artistique ! Le chiffre est alléchant : de quoi faire grandir votre projet culturel à outrance et réaliser vos rêves dans l’entrepreneuriat du spectacle. Néanmoins, comme le rappelle un certain Bob Kelso : « rien de ce qui vaut le coup sur cette terre ne s’obtient sans mérite », et notre aide financière ne fait pas exception à la règle… Celle-ci est en effet subordonnée à un certain nombre de critères d’obtention :

  • votre entreprise, tout d’abord, doit relever de certains secteurs définis de l’économie culturelle : la production cinématographique, le domaine de l’audiovisuel et enfin, celui du spectacle ;
  • la personne recrutée en outre, doit être un jeune artiste fringant et non une ancienne star sur le retour ! Cela se traduit techniquement par l’exigence que le créatif embauché soit au jour du commencement d’exécution du contrat de travail, titulaire depuis trois ans au plus, d’un diplôme national ou d’établissement formant aux métiers d’artistes du spectacle ;
  • le contrat de travail proposé doit par ailleurs offrir une certaine stabilité professionnelle, c’est tout de même l’esprit du texte (après l’objectif bien entendu de vous faire personnellement plaisir) ! Alors concrètement, il devra s’agir d’un CDI ou bien d’un CDD de quatre mois minimum ;
  • enfin, la rémunération prévue à la convention ne devra pas dépasser un certain plafond : le salaire brut annuel se tiendra ainsi modestement en dessous de trois fois le montant brut annuel du SMIC.

Nouvel aide à l’embauche dans votre entreprise de spectacle vivant : quel fonctionnement et surtout quel montant ?!

Pour un emploi à temps plein, le montant de l’aide financière s’élève à 1 000 euros mensuel sur une période de quatre mois.

Et pour un même employé, l’aide est renouvelable tous les 12 mois suivant la date de commencement d’exécution du contrat de travail et durant les trois années postérieures à la délivrance du diplôme du jeune artiste.

Cette aide sera versée dans le respect d’un plafond de 200 000 euros sur trois exercices fiscaux.

Le dispositif est géré au niveau procédural par l’Agence des services et de paiement. La demande d’aide devra donc être adressée à cet organisme. Tout « incident de parcours » (absence prolongée, rupture du contrat de travail…) devra faire l’objet d’un signalement auprès de l’ASP dans le respect de certains délais.

Bon à savoir

i

Pour déterminer si votre entreprise de spectacle vivant est éligible à cette nouvelle aide financière à l’embauche, n’hésitez pas à prendre contact avec les comptables de l’équipe CEA.

Ils pourront également vous accompagner dans la mise en œuvre des démarches requises comme pour le suivi administratif de l’aide tout au long de son versement.

Laisser un commentaire

Top